Camanchaca

« Camanchaca » , c’est une chimère qui vient de mes rêves, ce sont les sons que j’entends quand je dors, et cela depuis bien longtemps. Un jour, je ne sais pas pourquoi, peut-être par un besoin vital d’éviter l’asphyxie, la mélancolie, et n’ayant ni les moyens, ni l’envie de payer une psychanalyse, je décidai de poser le dictaphone de l’iPhone à côté de mon lit pour enregistrer, à chaque réveil –entre sommeil et veille- les mélodies et rythmes qui accompagnent toujours mes rêves.

« Camanchaca », c’est mon monde intérieur, c’est le chant de ce personnage qui m’accompagne depuis l’enfance et à qui je n’ai jamais voulu dire adieu. Je ne sais ni comment il s’appelle ni d’où il vient, mais sans lui je me sentirais plus vide et plus abandonné qu’une huître dans le désert.

« Camanchaca », c’est un voyage. Voyage à travers les paysages de mon enfance, de ma terre regrettée, de mes absences.

Affiche Kike Larrea-01

 

 

Facebookby feather